JagFan - Fan de l'Atari Jaguar !

06 janvier 2020

Interview surprise !

 ! Bonne et heureuse Année 2020 à tous nos lecteurs !

Pour bien démarrer cette année 2020, voici une petite interview en exclusivité pour Jagfan de Martial D. le graphiste d'Uwol.

uwol2

Salut Marss comment ça va ?

Salut FrediFredo. Tout va à merveille. Merci, et toi?

Impeccable, parle nous un peu de ton parcours et particulièrement dans le merveilleux monde du retrogaming.

Tout a commencé dans les années 80 avec le MO5 de Thomson et l’achat, le vendredi après les cours, d’Hebdogiciel et de ses listings à taper, la machine posée à même la moquette du salon et à occuper la télévision pendant des heures. Si ma mémoire ne me joue pas de tour, l’une des dernières pages du manuel de l’utilisateur du MO5 était une grille à carreaux. Pour faire un dessin, il fallait noircir les carreaux adéquates, faire la somme de chaque ligne et insérer le résultat dans son programme afin de voir le résultat a l’écran. C’était le début; des années consacrées a s’user les yeux a essayer de faire des choses plus ou moins jolies. En 1986, un ami me fait découvrir son Atari 520STF. Comment ne pas tomber sous le charme de ses 16 couleurs et de CyberPaint, de jeux mythiques comme Cruise for a Corpse, Maupity Island, Vroom, Defender of the Crown, Xenon II… et en parallèle, le monde magique des démos (TCB, Overlanders, DHS, Dune, SMFX, TBL…)? Les finances aidant, mon 520STF se transforme en 1040STF, puis en Falcon030 et enfin en Falcon060 avec une CTPCI couplée a une Radeon.
Dans les années 90, j’acquiers une Lynx2 et une Jaguar. Et dans les années 2000, une Samsung Nuon 505.
La satisfaction de posséder toutes ces machines ne pouvaient être complète qu’en participant humblement a l’écosystème Atari. Et c’est dans cet esprit que j’ai pris part à des coding parties, à des conventions, à quelques démos sur Atari ST et à quelques articles pour le E-zine ‘Alive’

uwol3

Tu es un grand fan d'ordis Atari depuis pas mal d'années, comment tu es devenu graphiste sur ce projet console ?

En 2017, un codeur français a apprécié certains de mes graphes et m’a contacté. Très vite, nous avons commence plusieurs conversions à la fois et avons fini par les prioritiser. Il se trouva que Uwol était le projet le plus ‘rapide’ à concrétiser, car nous le souhaitions comme entrée a la Sillyventure 2017. Le feu vert accordé par MojonTwins, les développeurs initiaux du jeu, marqua le début de la refonte du jeu. 6 mois plus tard, Uwol était fini.


Uwol, quel type de jeu est-ce ? Quelles sont ses caractéristiques graphiques ?

C’est un jeu de plates-formes dont le héros est un sympathique personnage jaune et énergique dont le but est de collecter toutes les pièces d’or de chaque niveau, et en un temps limite, tout en survivant à des ennemis qui le poursuivent dans des décors d’un château qu’ils hantent. Une fois un niveau fini, Uwol continue sa quête en choisissant le niveau suivant dans une pyramide de niveaux…. Et tout ça, par amour.
Les caractéristiques graphiques de la version Jaguar étaient de faire la meilleure version possible avec les moyens du bord: plus de couleurs, plus de sprites, plus d’animations, et aussi plus de sons, plus de musiques, le deverouillage d’un second joueur… qui tiennent dans une cartouche de 4 mégas.

uwol5 

Uwol est d'actualité, avec des versions sur plusieurs supports différents ?

Oui, tout à fait. Il ne manque plus que des versions sur consoles portables.

Sinon, tu as un point de vue sur la "communauté Jaguar", qui est parfois secouée par des minis scandales ?

La "communauté Jaguar" ressemble à tout corps social; il y a des gens biens et d’autres moins, il y a de beaux moments et d’autres moins. ( Qu’entends-tu par ‘mini- scandales’?  R: La liste serait un peu longue, profitons plutôt de l'instant présent :) )

uwol4

Tu viens de finir Uwol, vas-tu bosser sur d'autres projets Jaguar ? Si oui peux-tu nous en dire un peu plus ?

A ma grande surprise et satisfaction, en 2019, un éditeur de la communaute Atari proposa de sortir Uwol sur cartouche. Le produit final est d’excellente qualité et j’invite les lecteurs à se l’offrir ; ce qui, par la même occasion, encouragera Oceo à continuer de développer sur Jaguar et Lynx2. Depuis 2018, Christmas Craze, Classic Kong et BurgerTime sont sortis sur Jaguar. Il n’est pas inimaginable que ces 3 jeux se retrouvent sur la même cartouche. Marc Djan, en charge d’Ocean France, a eu la gentillesse de m’accorder la conversion de certains ‘hits’. C’est ainsi que Ocean Beach Volley est passe de 16 a 256 couleurs et que Ivanhoe sera le prochain sur la liste. Notre version d’Abbaye des Morts sur DC aura son equivalent en 256 couleurs sur Jaguar, tout comme Pyramid Chase (ansimuz), Self Destruct (Terry Cavanagh) et Mega Cheril Perils (MojonTwins), entre autres, qui sont convertis. Je profite de l’occasion pour lancer un appel vers des codeurs Jaguar qui souhaitent rejoindre Oceo.
Sur Lynx, l’année 2019 fut, également, très belle: OnDuty (bonjour a la Z-Team et a Karri), Lawnmower et 4ttude (bonjour a Nop90, a Kezak et a Glafouk). L’année 2020 le sera encore plus avec Betty Boop (un jeu de réflexion), Bowling Area (un jeu de bowling), Zooming Secretary (un jeu de plates-formes/action), un jeu de voiture à la Spy Hunter et un FPS. Et je relance un appel wink

Merci d'avoir répondu à mon interview et à bientôt sur les forums habituels et n'hésite pas à poster des commentaires sur notre blog. 

Toutes les infos concernant Uwol sur ce lien : https://atariage.com/forums/topic/288532-uwol-quest-for-money-now-available-to-pre-order/

uwol1

Posté par FredFred85 à 09:16 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,


15 décembre 2019

Ice Scream

Speedball 2 cover

Speedball 2 - Brutal Deluxe

2019 - AtariAge (développé par The Bitmap Brothers)

Sport futuriste

Tous les coups sont permis

Speedball 2 s'est fait attendre mais il est là... 

Une nouvelle fois c'est AtariAge qui produit le jeu, avec tout le soin qu'on leur connait. La boite magnifique, la notice est magnifique, etc. mais cette fois contrairement à Defender of the Crown, pas de poster ou d'autocollant.

Speedball 2 1

Il faut savoir que la version Jaguar est adoubée par un des fondateurs des Bitmap Brothers : Mike Montgomery. Quand je dis "version jaguar" comme beaucoup de jeux en ce moment, il faut comprendre "conversion Atari ST sur Jaguar" avec malheureusement les restrictions graphiques et sonores que cela impose...

Dès la première page du manuel les noms de Zerosquare et SCPCD apparaissent faisant écho à l'article sur la French Touch mais c'est bien le très prolifique CJ de Reboot / Lawrence Staveley qui a fait le plus gros du travail de coding sur ce jeu.

Get Ready !

Un peu d'histoire ... Ce jeu dans sa version d'origine date de 1990 et c'est la suite de Speedball premier du nom sorti en 1988, mais je ne vais pas vous recopier toute la page Wikipédia. Il faut juste savoir que le jeu a été adapté sur une très grande quantité de supports et que même des remakes ont vu le jour depuis... sans jamais égaler l'original. Parmi  toutes ces versions, à titre personnel, j'ai longtemps joué à celle sur Amiga avec laquelle j'ai même détruit 2 joysticks QuickShot ! Et je dois l'avouer : c'est le coeur rempli de nostalgie que je vais réaliser ce test.

Afin de m'immerger encore plus, j'ai décidé de jouer sur une TV 51 cm à tube cathodique comme à la belle époque. Les captures sont elles aussi réalisées "à l'ancienne" directement via l'écran dans une pièce noire (ce qui explique leurs qualités si particulières). Par contre Je ne suis pas allé jusqu'à ressortir l'appareil photo argentique ;)

Speedball 0

Lorsqu'on insère la cartouche l'intro qui commence est un simple texte nous expliquant l'histoire du Speedball puis les crédits s'affichent. Si à l'époque cette intro en lettre par lettre façon écran d'ordinateur me semblait super futuriste, aujourd'hui le petit effet a pris un coup de vieux et c'est simplement la nostalgie des parties passées qui arrive à m'émerveiller.

Passons aux modes de jeux... SB2 (pour simplifier) comporte 4 modes de jeux individuels plus un mode 2 joueurs. Le mode KNOCKOUT permet d'affronter des équipes de plus en plus fortes avec la seule possibilité d'entrainer ses joueurs, à noter qu'il n'y a pas de sauvegarde possible. Le mode CUP est comme son nom anglais le désigne une coupe qui se joue en 4 manches avec match aller/retour (on rencontre 2 fois le même adversaire). Il vous faudra un minimum d'expérience pour réussir à remporter ce trophée puisque la finale se joue quasiment toujours contre une des 2 meilleures équipes du jeu ! (J'ai souvenir d'avoir gagné une fois la coupe lors de mes parties sur Amiga en ayant la chance de rencontrer une équipe assez faible lors du dernier match...). Le mode PRACTICE est simplement un mode d'entrainement sans adversaire. J'ai gardé le meilleur mode pour la fin : le mode LEAGUE.

L'Enfer du dimanche

Zoom sur le mode LEAGUE... Je tiens à approfondir ce mode qui va vous permettre de disputer environ 28 matchs, si tout se passe bien. La league de Speedball 2 se répartit en 2 divisions comprenant 8 équipes chacunes. Contrairement aux sports classiques où le nombre de points est défini et atteint une limite, ici une victoire vous rapportera au minimum de 10 points plus un point par dizaine de points marqués pendant le match ! le match en lui même se compose de 2 mi-temps de 90 secondes, cette durée semble faible surtout quand on domine son adversaire, mais c'est bien assez long quand on se fait étriller. Votre équipe comporte 12 joueurs et se nomme Brutal Deluxe. Il y a 9 titulaires répartis sur 3 lignes de 3 : défense, milieu et attaque ainsi que 3 remplaçants. Chaque joueur a son propre prénom et son propre portrait, ce qui apporte un plus dans l'immersion du jeu.

Speedball 2 3

Là où ce mode devient intéressant, c'est qu'une petite partie management entre en compte avec la possibilité de switcher la position de ses joueurs, de les faire progresser via la salle de gym et aussi d'acheter de nouveaux joueurs sur le marché des transferts (bouton "TRA"). Pour remplir les caisses de votre banque, des pièces sont disséminées sur le terrain lors des matchs et chaque grosse pièce vous rapporte 100 crédits en mode LEAGUE et 200 en mode CUP. Le marché des transferts est très simple : différents joueurs sont disponibles et coûtent un certain nombre de crédits et si vous possédez cette somme, vous avez juste à cliquer sur "BUY" pour l'acheter, la recrue prendra la place d'un de vos 12 joueurs de départ. A partir de là, vous pouvez décider de faire progresser votre équipe via la gym ou bien de recruter une équipe de mercenaires. Attention ! les joueurs achetés ne peuvent pas évoluer et sont déjà à leur maximum, par contre ils peuvent être blessés lors des matchs et diminués (on peut heureusement les remettre sur pied via la salle de gym).

Speedball 2 2

In the Game... "Get ready" (ou pas)... Sauf si vous jouez en mode 2 joueurs : vous controlerez toujours l'équipe "bleue" ! ... La balle jaillit du sol et s'élève dans les airs... Vous vous ruez dessus... Mais l'attaquant adverse vous fait tomber et s'en empart... Heureusement votre milieu central est là et lui inflige une bonne correction puis fait une passe aérienne puissante à un de vos ailiers qui en profite pour récolter une pièce et activer un bonus qui procure une vitesse de "250" à toute votre équipe...Vous jetez la balle métallique en direction du gardien adverse... A peine a-t'il capter la sphère argentée que vous êtes dégommé par un des 2 défenseurs... Mais votre attaquant a suivi et pulvérise le malheureux gardien... et tire dans le but vide... Brutal Deluxe score !

Un replay vous permet de revoir vos exploits (mais pas de les sauvegarder contrairement aux versions micro du jeu !). Le jeu est parsemé de bonus dont l'effet est plus ou moins avantageux, on notera que les 2 principaux sont celui qui immobilise tous les joueurs adverse et celui qui redonne la balle directement à votre attaquant central, quelque soit l'endroit ou elle se trouvait avant. Vous vous rendrez rapide compte que 2 stratégies essentielles prédominent lors des matchs. L'attaque frontale en ligne ("je bourrine tout droit les 2 centres et le gardien") et le multiplicateur de points souvent necessaires pour gagner un match contre une équipe un peu plus forte. La première de ces tactiques n'est possible que si vous possédez un attaquant puissant, ce qui ne sera jamais le cas en début de championnat même avec beaucoup de "gym". Enfin dernier petit conseil : si vous êtes en train de perdre un match très serré pensez que chaque joueur adverse qui n'aura plus d'énergie vous rapportera l'équivalent d'un but !

Roscopp est forfait

Comparaison avec d'autres jeux et d'autres versions... Sur Jaguar la liste est mince et seul Brutal Sports Football est en mesure d'être comparé à SB2. Bien que BSF ait certaines qualités graphiques, comme de meilleurs sprites ou le terrain qui garde les stigmates des combats, son frame rate le pénalise beaucoup. Au final pour ma part, SB2 sort vainqueur de ce duel.

Speedball 2 4

Concernant maintenant les autres versions du jeu, le bilan est simple : il y a la version d'origine Atari ST, la version Amiga, la version Megadrive/Genesis, la version CD32 et la version Gameboy Advance qui méritent un zoom. Cette version Jaguar possède bien des avantages par rapport à la version Atari ST mais aussi à la version GBA qui, elle, utilise un mode zoomé, dû à sa résolution écran, et une vitesse de jeu anormale et peu réaliste selon la vitesse spécifique des joueurs. Le seul net avantage de cette version GBA par rapport à toutes les autres concerne la garde-robe des joueurs qui est spécifique pour chaque équipe.  La version Megadrive/Genesis est presque identique à notre version, avec le même fond et presque les mêmes graphismes (excepté les joueurs qui sont + faciles à différencier grace à leur tenues entièrement bleu ou rouge, tout comme la version CD32), par contre certains sons comme "Get Ready" et "Replay" sont, eux, bien présents !  On arrive à la version Amiga, qui pour ma part possède presque toutes les qualités ! Voici une des raisons qui m'agace particulièrement concernant cette version Jaguar :  https://www.youtube.com/watch?v=FAozgz3fLQk 

Ce que cette vidéo nous montre ce sont finalement les carences sonores et graphiques de cette mouture... Si le fait de ne pas pouvoir utiliser les musiques originales pour des raisons de copyright peut être compréhensible, je ne peux tolérer l'absence de certains sons, et m'intérroger une fois de plus sur la non exploitation des ressources graphiques du fauve qui ici se voit limiter à 16 malheureuses couleurs...

Durée de vie...  Même si vous arrivez à finir une partie du jeu rapidement (gagner la Coupe et finir 1er de Division 1), SB2 procure tellement de sensations que vous pourrez vous acharner sur le mode KNOCKOUT ou bien faire des parties endiablées à 2 joueurs, afin de prolonger la durée de vie de ce hit des Bitmap Brothers. Donc très bonne durée de vie pour ce jeu !

Speedball 2 (

Pour conclure : Malgré l'absence de certains éléments sonores  ("ICE CREAM..." tu me manques), et de la sauvegarde des buts ainsi que des écrans fixes 16 couleurs, le gameplay de "ouf" et les nouvelles musiques originales de très grande qualité font de ce jeu une véritable tuerie en matière de gameplay et de fun. C'est un véritable hit pour ceux qui n'ont pas eu d'Amiga et aiment les jeux cultes aux graphismes vintage.

Graphismes: 3/5

Sons      : 1/5

Musiques  : 4/5

Gameplay  : 5/5

Ambiance  : 5/5

Packaging : 5/5

Je me dois d'être un minimum objectif : On est sur Atari Jaguar, pas sur un Atari ST à 8 mhz et le fait d'avoir jouer à la version Amiga me procure une forme d'amertume qui fait naitre une réelle frustration. Je vais donc mettre 2 notes à ce jeu :

Note_JagNote_JagNote_Jag 

si on a déjà joué à la version Amiga (comme c'est mon cas)

Note_JagNote_JagNote_JagNote_Jag 

si on ne connaissait pas ce jeu avant (ou si on a déjà joué à la version Atari ST)

la fiche du jeu sur AtariAge : https://www.atariage.com/store/index.php?l=product_detail&p=1196

Posté par FredFred85 à 09:00 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , ,

24 novembre 2019

La french Touch

200

Voici un autre petit morceau de l'histoire de la Jaguar, ici je vais vous parler de tous ces artistes, créateurs et commerciaux issus de notre beau pays qui ont contribué à promouvoir à leur façon le fauve d'Atari, avec en bonus pas mal de liens pas toujours connus de tous. Tout d'abord, ne voyez pas ici une quelconque forme de nationalisme politique, c'est juste une petite liste de la plupart des acteurs français de la scène Jaguar. Et c'est impressionnant de voir à quel point le nombre de personnes françaises impliquées sur cette console est largement supérieur à la moyenne, par rapport, à d'autres supports vidéoludiques ! Démarrons par les officiels :

Jean Richen : Il a été le président de la filiale européenne d'Atari, c'est lui qui a été chargé de promouvoir le fauve sur le vieux continent. https://www.youtube.com/watch?v=qLKprMtUT2A

Loïc Duval : Il a été le directeur technique et responsable des développements en Europe pour Atari. http://fr.viadeo.com/fr/profile/loic.duval4

L'équipe de Rayman : UbiSoft en 1995 était déjà une très grosse entreprise, des récentes interviews de Michel Ancel et plusieurs ouvrages nous racontent le développement de Rayman. On peut aussi citer Frédéric Markus ainsi que Frédéric Houde qui ont oeuvré sur la version Jaguar de leur jeu phare.

Rayman__1995_

L'équipe de Super Burnout : Les crédits sont très intéressants, on y voit les personnes impliqués de près et de loin dans le développement de ce jeu qui reste une exclusivité de la Jaguar. Citons Olivier Nallet qui a posté quelques informations pertinentes sur le forum AtariAge il y a quelques années. https://atariage.com/forums/topic/111887-super-burnout-hidden-jaglink-mode/

superburnout_2

L'équipe de Val D'Isere : Bien que Virtual Studio (ex : Loriciel(s)) soit assez international dans son recrutement, une grosse partie du personnel était français dont Cyril Masquillière le graphiste du jeu.

s_ValSkiing_7

François Yves Bertrand : Le programmeur de Fight for Life. Malgré le résultat mitigé de la version finale du jeu, il a su mené à bien ce projet quasiment seul et en tentant de répondre aux exigeances pharaoniques des dirigeants d'Atari.

Cyril Cogordan : le programmeur de Robinson's Requiem https://jaguar-64bit.pagesperso-orange.fr/FrenchTouch/frtouch/InterviewCyril.htm (Ceci provient de mon site, j'ai honte : les fautes sont en bonus)

Thierry Schembri : Le programmeur de Zzyorxx II, qui a été un des premiers à révéler la face cachée d'Atari Corp. http://www.obsolete-tears.com/anecdotes-atari-dossier-67.html

Brainstorm : Cette société basée à Paris a réalisé une version améliorée du kit de développement officiel. Citons Laurent Chemla et Raphaël Lemoine qui se sont manifestés sur certains forums. http://www.brainstorm.fr/Comp/competences.html.fr

J'espére n'avoir oublié personne concernant cette partie du sujet ...

Dès la mort d'Atari Corp. le homebrew s'est rapidement développé sur la Jaguar (on peut remercier les créateurs du kit BJL : Lars Baumstark et Bastian Schick !). Je dois vous parler de mon rôle depuis le début des années 2000 au niveau de la scène francophone et vous pouvez, à tout moment consulter la partie Atari Jaguar du forum Yaronet pour vous en rendre compte... Durant toutes ces années j'ai fait la connaissance de personnes fantastiques... et bien plus talentueuses que moi dans le domaine du développement. La liste qui suit est non exhaustive et fait la part belle aux coders mais je n'oublie pas pour autant les graphistes et musiciens indispensables à la réalisation d'un jeu.

Cts : Nous avons acheté tous les 2 des Alpine Board (la carte de développement Jaguar officielle) auprès de Nick Harlow (feu https://www.1632systems.co.uk/). C'est lui qui a commencé à réveiller le coder qui sommeille en moi. Il a réalisé quelques demos 3D assez impressionnantes.

Orion_ : Ce fan de Playstation 1 s'est laissé convaincre par son acolyte de l'époque, MetalKnuckle, de développer sur Jaguar avec le résultat que l'on connait ! Orion_ est un génie, certains de ses jeux sont les seuls à exploiter les vraies capacités de la console ! Citons Elansar, Philia ou Alice's Mum's Rescue. (http://onorisoft.free.fr/retroshop/jagcd.htm)

elansar 1 

SCPCD : Cet ingénieur connait les entrailles de la bête mieux que tout le monde, il a codé quelques demos mais a surtout fait rêver la communauté avec ses projets hardware (http://scpcd.free.fr/) dont la JagCF.

Zerosquare : Ancien camarade de cours de SCPCD, ce dernier l'a fait tomber du coté obscur du rétrogaming, depuis Zerosquare est devenu EncyclopédiJagman, toujours là pour répondre à vos questions techniques concernant la Jaguar. Son travail remarquable concerne également toute la partie sonore du fauve puisqu'il est l'auteur d'une librairie intégrée aux outils de développement créés par Reboot : Raptor et Raptor Basic+ .

SebRMV : Seb des Removers (un groupe de demomakers) est l'auteur de nombreux logiciels et outils dédiés à la console. http://removers.free.fr/ . Il est l'auteur également du portage de Another World sur Jaguar. Un de ses projets tombé aux oubliettes était un clone de Bomberman, qui était à un stade bien avancé et parfaitement jouable !

another-world-atari-jaguar-screen1

Matmook : Ce passionné d'astronomie a réalisé de nombreux jeux et demos sur jaguar, une bonne partie codés lors des conventions AC 20XX à Congis. A titre personnel, j'ai participé comme level designer (et béta-testeur) sur son jeu Do The Same. Matmook garde dans ses tiroirs une version de LadyBug appelée Ladybugged (http://www.queenmeka.com/index.php/category/queen-meka/ladybugged/) qu'il développait avec le graphiste Greg.

ladybugged

Fadest : Il a lui aussi réalisé de nombreux petits jeux, souvent très cérébraux, codés également lors des A.Connexion à Congis.

F.L : Il a réalisé ses propres portages de Barbarian sur Jaguar (https://mag.mo5.com/actu/154933/les-sept-versions-de-barbarian-aussi-sur-atari-jaguar/) codé grace au Raptor Basic+ de Reboot.

Dilinger : Le portage de Quake 2 sur Jaguar reste un projet utopiste mais Dilinger s'y est attelé ! (https://www.yaronet.com/topics/190991-quake-2#post-18

TonMa : il a commencé à développé un projet de jeu 2D avec Marss0 le graphiste / Level designer de Uwol (https://www.yaronet.com/topics/187460-jeu-en-dev-jaguar-zombie-night#post-28)

Si je vous ai oublié merci de vous manifester afin de rectifier mes erreurs et aussi de nous parlez de vos projets.

A très bientôt pour le test de... Speedball 2...

Posté par FredFred85 à 11:51 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

10 octobre 2019

La jaguar et moi

jag02

Sous ce pompeux titre, se cache en réalité un petit article qui a pour but, d'une part, de vous en raconter plus à mon sujet et d'autre part, de vous faire patienter, en attendant la parution d'articles bien plus passionnants ! 

Speedball 2 se faisant attendre, je ne voulais pas vous laisser sans nouvelles aussi longtemps ! 

Je reprends donc mon histoire qui se déroule les jours suivant l'achat de ma première jaguar (j'ai possédé jusqu'à 4 jaguars en même temps !). L'année 1995 débute avec plein d'espoirs dans mon coeur de jaguariste (vous noterez que je ne peux pas employer le terme "atariste" étant un grand fan d'Amiga en même temps...).

La sortie d'Alien Vs Predator, avec ses tests dans les plus grands magazines, a boosté les petites ventes de la console et aussi sa notoriété. Le nombre de jeux disponibles s'agrandit lui aussi et les promesses de nouveaux jeux et la sortie imminente du Jaguar CD avec là aussi d'autres promesses me font briller les yeux.

Mais au fin fond de ma Vendée, tous les jeux ne sont pas présents et je dois parfois monter à Nantes pour m'en procurer certains, je suis en même temps, à cette époque là, un peu frileux par la vente par correspondance. Un évènement va bouleverser mon rapport avec la jaguar durant cette période là : je suis fan de basket et des jeux tels que NBA live 95 ou Tecmo Super NBA Basketball n'existent pas sur la console d'Atari ! Je vais pendant quelques mois mettre le fauve de coté pour jouer sur SNES tout en continuant à vénérer mon Amiga 1200 et quelques jeux dont le violent, innovant et surprenant Syndicate (qui d'ailleurs me décevra sur jaguar faute de souris).

En septembre 1995, je pré-commande le Jaguar CD auprès de Sequence News. J'apprends quelques jours plus tard que nous ne sommes que 2 à l'avoir commandé y compris pour leurs 2e magasin de Nantes... Les regards semblent déjà tournés vers la Playstation... Qu'importe ! J'ai maintenant une console équipée d'un lecteur CD double vitesse compatible pour lire des CDs audios ainsi que des CD+G (de karaoké) et une carte MPEG1 pour lire des Video CD doit bientôt sortir... (à ce jour personne ne l'a jamais vu, il existe juste les schémas et un PCB sans composants électroniques !).

En jouant à la démo de Myst et Vid Grid, j'entrevois d'énormes possibilités, et sur le dos de la boite du jaguar CD on nous promet 10 nouveaux jeux (seulement 4 d'entre eux verront le jour avant la mort d'Atari). A partir de septembre 1995, je commence à acheter ST Magazine tous les mois pour avoir des news (presque) fraîches concernant Atari. Les nouvelles jusqu'à Noël ne sont pas si mauvaises mais rapidement la situation se dégrade, les sorties diminuent...

Quelques semaines avant la fusion avec JTS qui sonne la fin officielle de la Jaguar, mon coeur s'emballera un jour de balade dans les rues de Nantes quand en rentrant dans un magasin de jeux vidéo, je vois dans une de leurs vitrines le jeu NBA Jam T.E. Je reste alors quelques secondes la bouches ouverte en regardant bien que ce n'est ni la version Megadrive ou SNES, mais bien la version Atari Jaguar de ce super jeu d'arcade ! Ce sera là un des plus grands moments de mon aventure "live" pendant la vie "officielle" du fauve. C'était il y a 23 ans déjà...

Posté par FredFred85 à 09:19 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

04 septembre 2019

La Jaguar fait sa rentrée

Après 2 mois de vacances passés à jouer il est temps de reprendre le chemin de l'école... L'année n'est même pas terminée qu'on peut déjà dire que 2019 est sans doute LA meilleure année rétro pour la Jaguar !

uwoljag

Notre console favorite a été, est et sera particulièrement gâtée !

Voyons un peu tous les évènements majeurs depuis ces 3-4 derniers mois mais aussi ce que nous réserve la fin d'année...

- Les premières Jaguar SD viennent juste d'être livrée à leurs heureux acquéreurs ! Deuxième hardware distribué en grandes quantités depuis la Skunkboard, cette cartouche dispose d'un port SD card et possède une interface graphique qui permet de choisir des roms préalablement chargée sur la carte SD pour jouer sur sa console. Les possibilités de stockage, la future émulation du JagCD et l'augmentation à 16 MB de la taille des roms font de cette nouvelle cartouche un objet incontournable pour les fans de la Jaguar !

Jaguar SD

- Gaztee le spécialiste des éditions de conversions Atari ST sur cartouches dont les droits ne sont pas sécurisés a publié il y a peu Stunt Car Racer and Teenage Mutant Hero TurtlesAction Fighter et Rampage sont les prochains, actuellement en précommande sur AA : https://atariage.com/forums/topic/294605-st-ports-33-now-available-to-pre-order/ On peut noter que Rampage sera jouable à 3 simultanément !

Action Rampage

- Songbird, après avoir acquis les licences de nombreux jeux, annonce la future sortie de The Early Years : une compilation de certains des premiers jeux homebrew de la console. Cette cartouche de 6 MB est en préco sur AtariAge https://atariage.com/forums/topic/295006-pre-orders-are-open-for-the-early-years-6mb-cartridge/

EarlyYears box

- Uwol est aussi dans les tuyaux et devraient arriver très prochainement ! https://atariage.com/forums/topic/288532-uwol-quest-for-money-now-available-to-pre-order/#comments

- Impossamole et Head Over Heels sont en précommande chez Pico Interactive (https://pikointeractive.com/store/#!/Atari-Jaguar/c/20971056/offset=0&sort=normal)

HeadOver Jaguar

- Waves 1 Game, signalons-le par pure politesse, prépare un shoot appelé Saucer Wars.

On ne doit pas oublier les jeux en cours de développement qui nous font saliver comme cette version de Doom avec de la musique, ou bien une compilation sur cartouche des plus grands hits de chez Reboot nommé Rebooted avec des musiques remixées et de nouveaux graphismes.

L'arrivée de la Jaguar SD et l'émulation du Jaguar CD par Songbird sont des signes forts qui nous disent que Le Jaguar CD sera bientôt l'oublié du fond de la classe de la famille Jaguar, n'ayant plus aucun interêt malgré son support de stockage important et peu coûteux.

Pour conclure, on regrette le retard pris par World Dizzy et Speedball 2, (ça mériterait un mot d'absence des parents !) , mais dès que ce dernier sera dispo je vous en ferais le test détaillé !

"Get Ready !"...

ps : J'ai toujours rêvé de jouer à Speedball 2 avec un vrai joystick arcade...

Posté par FredFred85 à 17:45 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,


15 août 2019

Jaguar et Baseball

Source: Externe

Quand on est une console américaine on se doit de posséder à son catalogue au moins un ou 2 jeux 
appartenant à chacuns des 4 sports majeurs US : le Football américain, le hockey sur glace, le basket-ball et bien sûr le baseball.

Si on y regarde de plus près : 
On voit que pour le foot US il y a le très moyen Troy Aikman Football sorti officiellement. On peut aussi trouver la version béta de Arena Football'95 sous forme de rom et même de cartouche.

Au niveau du hockey sur glace, là rien n'est officiellement sorti entre Brett Hull Hockey de Ringler et Wayne Gretzky and the NHLPA All-Stars mais néanmoins on peut se procurer la version béta de Brett Hull Hockey, sous forme de cartouche, et même un hack de celui-ci : JHL ( je n'approfondirait pas ce sujet, étant moi même l'auteur de ceci ;) ). Une version CD a aussi été vendu par le forum JSII.

Concernant le Basket-ball, 2 jeux officiels ainsi qu'une béta sont disponibles :
NBA JAM T.E. reste la référence en terme de jeux de basket 2D Arcade et est même jouable à 4 simultanément.
Le pathétique White Men Can't Jump, un jeu de street Basket rempli de sprites digitalisés lui aussi jouable à 4.
Et la version béta de Charles Barkley basketball, qui est un mix des 2 précédents mais n'apporte pas grand chose de plus.

Enfin on arrive au baseball, le sujet principal de ce petit article...
Aucun jeu de Baseball n'est sorti offciellement sur le fauve d'Atari ! Après plusieurs années de recherche ( non je plaisante ! ) voici ce que l'on sait sur les jeux qui devaient paraitre. Ils sont au nombre de 2.

Tout d'abord Frank Thomas "Big Hurt" Baseball, orienté arcade, empruntant le nom d'un célèbre batteur des White Sox de Chicago et publié sur presque toutes les consoles de l'époque devait débarquer sur la Jaguar à la fin de l'année 1995. Le jeu faisait partie avec NBA Jam T.E. et Iron Man ( si si ! ) d'un accord conclu avec Acclaim (https://archive.org/details/AtariCorporationAnnualReport1994/page/n7http://jagwire.mytilde.co.uk/41.htm).

Frank-Thomas-Big-Hurt-Baseball-6

Le "jeu" ou plutôt son fantôme sera dès lors présent sur les listes des futures sorties divilguées à la presse (ex: https://archive.org/stream/MANIAC.N020.1995.06/MANIAC.N020.1995.06-DURiAN_Searchable#page/n39/mode/1up ) et même certains revendeurs l'ajouteront à leur liste. L'histoire de ce vaporware se termine défintivement quelques années plus tard lorsque Curt Vendel met des documents d'Atari Corp. en ligne et ou on apprend que le jeu a été annulé entre août et septembre 1995 par Sam Tramiel. Le comble du comble vient quand on s'aperçoit qu'Atari n'avait même pas mis le jeu en développement ! ( http://www.atarimuseum.com/videogames/consoles/jaguar/jagfiles/jag64-payments.PDF )

Le second titre qui aurait ravi les fans de Baseball est Hardball 3, renommé pour l'occasion "Al Michael's Hardball" ( nom d'un célèbre présentateur TV qui a d'ailleurs aussi fait les commentaires du jeu Brett Hull Hockey ! ).

Source: Externe

Annoncé très tôt sur la console ( http://jagwire.mytilde.co.uk/6.htm ) en grande pompe, on sait grace à Faran Thomason que le développement du jeu a bien commencé et au début de l'année 1995, une autre annonce officielle est publiée (https://web.archive.org/web/20180922211406/https://www.thefreelibrary.com/Sports+titles+coming+from+Atari.-a016004111) qui confirme que le jeu est proche de la sortie ( ou du moins c'est ce qu'on voulait nous faire croire...). On trouve donc la trace du jeu jusqu'en avril 1995 (https://archive.org/details/MANIAC.N021.1995.07/page/n9  / https://archive.org/details/EDGE.N018.1995.03/page/n99)  et puis il disparait des listing de sorties...

La rumeur raconte que le développement de Hardball 3 a été mis de coté au profit de la version 4 du jeu. NuFX était chargé de la première conversion alors qu'il semble que High Voltage aurait été approché pour convertir Hardball 4. Il plane une nouvelle fois une part de mystère dans le monde merveilleux de la Jaguar. Un jour peut-être verra-t'on ressortir sur le net une rom de Hardball 3 ?

"Atari Jaguar owners will play hockey with Brett Hull, golf with Jack Nicklaus, basketball with Charles Barkley and all the baseball they want." Sam Tramiel ( 06/01/1995 )

 

Posté par FredFred85 à 16:22 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,

29 juillet 2019

Adaptateur de souris pour Atari Jaguar

Aujourd'hui je vais rapidement vous décrire l'assemblage d'un adaptateur souris pour notre fauve favori.

 Il faut savoir que l'origine de ce projet n'est pas tout récent, on le doit à Matthias Domin un des pionniers du développement amateur sur la Jaguar. Voici le lien : http://www.mdgames.de/jag_eng.htm#DIGITALMOUSE

! ! ! Il faut ajouter que cet adaptateur ne fonctionne qu'avec les jeux programmés à cet effet ! ! !

Je me suis mis en tête de fabriquer cet objet pour jouer entre autre à Defender of the Crown. la liste des jeux compatibles doit traîner sur AtariAge...

 

Au départ je voulais juste fabriquer un petit boitier avec un connecteur à chaque extrémité avec 8 soudures à faire de chaque coté. J'ai pas mal de stock de composants électroniques provenant de précédents projets ( dont je vous parlerai un de ces jours ) mais pas moyen de trouver le bon boitier. 

 

num1

 

 

je me suis rabattu sur une rallonge de câbles VGA ( ce modèle-ci a la particularité d'avoir les 15 fils de relier ). L'autre avantage est que je n'aurais que 8 soudures à faire :)

num2

 

Mais il faut faire un travail de repérage des fils avec le multimètre en mode "test de continuité"

num3

 

 

Tout est prêt pour les soudures... J'isolerai chaque fil soudé avec des minis bouts de gaines "thermo" ( un mini tuyau qui se rétrécit quand on le chauffe )

num4

 

Et voilà ! C'est fini ( 1 minutes pour lire l'article... 1 heure pour réaliser le câble ;) )

num5

ps : il fonctionne très bien :)

Posté par FredFred85 à 09:06 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

22 juillet 2019

Tournoyer, guerroyer et... trépasser

Defender of the Crown

Defender of the Crown

2018 - AtariAge (développé par Cinemaware)

Stratégie

Oyez, Oyez, Oyez gentes dames et damoiseaux,

Je vais vous conter l'histoire du défenseur de la couronne et de Robin de Sherwood ! Nous sommes en 1149 : l'Angleterre est déchirée par des luttes entre les saxons et les normands et le roi vient de rendre l'âme !

En tant que seigneur saxon postulant au trône, vous devez conquérir le royaume et vous serez aidé par le plus connu des brigands de l'époque : Robin des Bois. La tâche ne sera pas simple, il faudra exceller dans plusieurs domaines tels que les joutes équestres, l'escrime et l'art de la guerre. Il vous faudra aussi un peu de chance mais également parfaire vos talents de gentilhomme.

Jaguar_DefenderOfTheCrown_Shot_1

Ce mythique jeu sorti il y a plus de 30 ans, vient de conquérir la Jaguar il y a un peu moins d'un an. Sachez que c'est une sortie officielle approuvée par Cinemaware mais aussi que le nombre de cartouches est limité à 300 exemplaires numérotés (votre dévoué serviteur possédant le numéro #57).

Enfilant mon heaume et ma brigandine, c'est rempli de joie mais aussi de quelques doutes que je vais commencer ce test.

Resplendissante...

La magnifique boite montre tout le professionnalisme dont sait faire preuve AtariAge : Le carton est un peu fin mais il est glacé et lisse comme un miroir. A l'intérieur, avec bien sûr la cartouche, on y retrouve un livret lui aussi très soigné tout en couleur... et tout en anglais (l'histoire s'y déroulant cela semble logique ? ...) Il y a aussi un sticker circulaire d'une jeune lady tout en pixel et également un mini poster du jeu ! Tout ceci est fait avec des matériaux de grandes qualités : ça brille, ça sent le neuf, bref c'est beau ! Pour environ 80€ avec les frais de port, on ne peut qu'être ravi d'avoir acquis un tel produit.

DOTC_inside

Sauf que... c'est un jeu vidéo et on attend autre chose que le coté "bling bling" du packaging.

Grand joueur sur Amiga j'étais. Quand j'ai appris que la version Jaguar était une conversion de la version Atari ST, j'ai commencé à sortir la corde du placard pour m'épargner la vision des graphismes en 16 couleurs. Le fait que la musique soit extraite directement de la version CD du jeu, donc de très grande qualité, n'était pas un atout qui allait me faire oublier les graphismes.

Faisant fi de mes préjugés j'empoigne alors le pad ... qui aurait pu être une souris ! Ce jeu, via un petit adaptateur (vendu sur le site AtariAge ou bien à concevoir soi-même) est compatible avec les souris Atari ST et... Amiga.

"Que je trépasse si je faiblis !"

Après un bref écran "titre" accompagné d'une jolie musique, ce sont les crédits du jeu qui viennent devancer l'introduction à base d'écrans fixes et de narrations. On rentre alors dans le vif du sujet avec le choix des personnages, au nombre de 4, qui tel un jeu de rôle possèdent leurs propres caractéristiques : Wilfred of Ivanhoe, Cedric of Rotherwood, Geoffrey Longsword et Wolfric the Wild. 

dotc4

Une fois ce choix effectué, nous voilà face à la carte de l'Angleterre (et du Pays de Galles) c'est à nous de jouer ! Il y a comme on le voit 6 châteaux et donc 6 seigneurs, 3 saxons et 3 normands. Les parties se déroulent au tour par tour, un tour représentant 1 mois,  avec une seule action à chaque tour ("Aller demander conseil à Robin" ainsi que transférer ses armées étant les exceptions). Une partie peut durer parfois seulement 5 minutes si les choses tournent très mal.

Le normand triomphe souvent !

La difficulté est assez relevée, et je soupçonne les parties réalisées au joypad plus compliquées que celles effectuées à la souris ! (C'est pour cela que je me suis décidé à fabriquer un adaptateur de souris). Il faudra pas mal d'expérience pour espérer pouvoir gagner. Ce qui rend ce jeu envoûtant, c'est qu'aucune partie ne va se ressembler : Le lieu de départ et tout un tas d'évènements restent aléatoires. Vous pouvez commencer la partie par un tournoi de chevalerie ou bien devoir sauver une lady qui a été kidnappée, des déserteurs d'une autre armée ou bien des chevaliers étrangers peuvent venir renforcer vos troupes, un territoire peut se soulever contre son seigneur et vous revenir de droit, vous pouvez être banni des joutes si vous commettez l'affront d'occire le cheval au lieu de frapper le bouclier de l'adversaire, etc.

dotc3

Ce coté addictif finit par nous faire oublier ces graphismes moyenâgeux, pas très dignes d'une jaguar, qui sautaient aux yeux en premier lieu (certains diront que c'est du pixel art 16 bit...). Pour 5 pièces d'or vous pouvez également vous octroyer les services d'un espion très efficace qui vous renseignera sur toutes les données de vos ennemis. En sauvant une lady celle-ci devient alors notre moitié et apparaît sur la carte elle aussi. Le jeu est finalement assez complet et équilibré entre les phases de réflexions et celles d'actions avec aussi ce petit coté romantique.

L'aventure galloise ... Je "spoile" ?

Après une bonne centaine de châteaux brûlés, je devais trouver la solution pour progresser, sans sorcellerie ni cheatmode (il parait qu'il en existe un pour avoir 4095 pièces d'or !) en parcourant les parchemins virtuels sur le net... Premier conseil : Commencez avec le château proche du Pays de Galles (le plus à l'est), on a moins de chance d'être encerclé et plus de chance de posséder au moins 3 territoires et donc de récolter plus de revenus.

Ensuite pour les scènes d'actions, il n'y a pas de secret, d'une part un long et douloureux travail d'apprentissage s'impose et ensuite le choix du personnage est primordial !

On retrouve quelques bons conseils en anglais ici : https://www.gog.com/forum/defender_of_the_crown/some_gameplay_tips.

Épilogue

Il est temps pour le preux chevalier que je suis de faire le bilan de cette amusement vidéo-ludique. Ce jeu, unique représentant de son genre sur le fauve d'Atari, n'est pas un jeu vidéo comme les autres ... Ses rééditions récentes, avec entre autre une version collector pour Spectrum sont là pour nous le prouver.

En résumé : DotC est une conversion sur Jaguar de l'adaptation Atari ST de la version originale créée sur Amiga...

Mais selon Bob Jacob l'un des fondateur de Cinemaware la version ST est la plus aboutie (notamment avec les options supplémentaires lors des sièges de château-forts). Les sons et musiques de cette version jaguar étant les meilleurs disponibles pour ce jeu, on obtient donc LA meilleure version disponible de Defender of the Crown.

Je ne peux que conseiller ce titre aux fans du genre... ainsi qu'aux collectionneurs : le packaging est splendide !

N'hésitez pas si vous avez des questions ou bien si vous voulez donner votre avis ...

ps : Et ne traînez pas trop à la taverne de Duchenot : le chemin est infesté de loups pour rentrer !

Graphismes : 2/5

Sons / Musiques  : 4/5

Gameplay  : 3/5

Ambiance  : 4/5

  Packaging : 5/5

Note_JagNote_JagNote_JagNote_Jag

la fiche du jeu sur AtariAge : https://atariage.com/store/index.php?l=product_detail&p=1146

Posté par FredFred85 à 11:49 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

14 juillet 2019

Le Top 10 de FredFred85

JAGLOGO3

 

Monsieur le Barbu m'a suggéré de dévoiler mon top 10 sur Jaguar et c'est avec grand plaisir que je vous publie le mien :

 

 

1- Double Dragon V - the Shadow falls

 

2- Club Drive

 

3- Supercross 3D

 

4- Mad Bodies

 

5- Fast Food 64

 

6- White Men Can't Jump

 

7- Dragon - The Bruce Lee Story

 

8- Kasumi Ninja

 

9 - Checkered Flag

 

10- Bubsy - in the Fractured Furry Tales

 

 Alors ? J'ai bon goût ? Les blagues les plus courtes étant les meilleures ...

 

 

!!! Voici mon vrai TOP 10 !!!  :

 

1- Alien Vs Predator

 Un chef d'oeuvre ce jeu ! Pouvoir incarner 3 personnages avec 3 scénarios bien différents dans un univers en 3D !

 

2- Rayman

 Magnifique, drôle, dur et grosse durée de vie : Un jeu 2D comme on les aime !

 

3- SuperBurnout

 Quel fantastique jeu ! A la fois rapide et enivrant avec cette furieuse envie de battre des records...

 

4- Doom

On ne le présente pas. Une référence sur Jaguar avec un mode 2 joueurs en link , Excellent ! 

 

5- Iron Soldier 2

 3D mappée à la sauce mecha avec une pincée de stratégie, mais un peu trop dur peut-être...

 

6- Attack of the Mutant Penguins

Un ovni s'est posé sur la planète jaguar : il en sort un jeu délirant et graphiquement impressionnant  

 

7- Atari Kart

Miracle Man vous connaissez ? et bien il est temps de commencer à jouer à ce jeu bien plus beau que Super Mario Kart

 

8- NBA JAM T.E.

 Dunks stratosphériques, les meilleurs bruitages de la Jaguar, un mode 4 joueurs , des joueurs cachés collectors ! 

 

9- International Sensible Soccer

Mon pêcher mignon, pour les fans du genre uniquement, un mode 2 joueurs... Mon rêve : jouer à sa suite SWOS sur notre fauve 

 

10- Elansar

 

Le jeu presque d'un seul homme est somptueux, l'aventure avec des graphismes 100% jaguar pas en 16 bit bricolé !

 

ps : Je me suis volontairement limité à 1 ligne par jeu sinon j'écrivais un roman ... D'ailleurs à propos de roman ... Je voulais vous faire un placement de produit ;)

Posté par FredFred85 à 10:10 - - Commentaires [4] - Permalien [#]

09 juillet 2019

Bonne Nouvelle !

Tout a commencé il y a fort longtemps, à une époque ou il y avait encore des cabines téléphoniques, des gens qui fumaient partout, des parcmètres et même des salles remplies de bornes d'arcade et de flippers. J'étais jeune et innocent, les jeux video commençaient à rentrer dans les maisons avec les "Game and watch". Alors que certains "se la pétait" avec leur Donkey à double écran, moi je jouais à un jeu ou l'on devait assembler des robots sur une chaîne de montage ( "Robot maker" ). Ce jeu à la forme original, que je n'avais pas choisi, avait quelques qualités mais manquait cruellement de fun et de diversité.

 

 

Source: Externe

 

C'est finalement grâce à un ami un peu plus agé que je suis tombé complètement dans le monde des jeux vidéo quand il a eu à Noël son ZX Spectrum +2, une bête de guerre qui avait un lecteur de cassette audio comme support de stockage ! J'allais régulièrement chez lui pour assouvir ma faim vidéoludique. ( Oh Mummy ; Treasure Island ; Alien Destroyer ; etc. )

 

Source: Externe 

 

A la fin de l'année suivante, quelques semaines avant Noël, nous nous sommes retrouver par hasard dans le même magasin avec nos parents pour tenter de se faire offrir un ordinateur individuel... Ma vie de retrogamer a sûrement commencé ici car nous étions en décembre 1988 et nous avons eu tous les 2 comme cadeau un Amstrad CPC 6128, accompagné de son écran couleur, critère qui avait pesé dans la balance afin de ne pas monopoliser l'unique téléviseur de la maison. Après un an et demi de fun sur des jeux tels que Double Dragon, Gryzor, Chicago 90 ou Nord et Sud ( jeu tiré de ma BD préférée de l'époque ), je commençais à pester en lisant Tilt et Joystick qui mettaient logiquement en avant les jeux Atari ST et Amiga 500 ainsi que certains jeux PC. ( Mon meilleur ami, lui,  avait eu, entre temps, un PC 386 à double usage qui servait également pour la comptabilité de ses parents ). C'est en feuilletant un journal de petites annonces ( "Le Bon Coin" en version papier ) que je suis parti en quête d'un Amiga 500 d'occasion. Et quand je suis allé chercher le Saint Graal perdu au fin fond de la campagne vendéenne quelle ne fut pas ma surprise d'acquérir un magnifique ordinateur avec un écran 1084s accompagnés de plus de 200 disquettes de jeux en "version piratée" : Je resterais ainsi fidèle et passionné par l'Amiga pendant plus de 6 ans avec en autre l'achat d'un Amiga 1200 ainsi qu'une carte accélératrice 68030 à 50mhz.

 

 

Source: Externe

 

 

En parallèle pendant cette période et quand Commodore a disparu de la scène vidéoludique au profit des PC et des consoles je me suis mis à la recherche d'une nouvelle machine de jeu. Une certaine forme d'animosité primaire m'a forcée à haïr les consoles 16 bit du moment, que je tenais responsable de la mort prématurée des ordinateurs familiaux Amstrad, Atari et Amiga. J'ai failli un instant craqué pour la CD32 mais je savais que sa logithèque ne s'agrandirait pas et qu'elle ne survivrait pas longtemps au funeste destin de son constructeur. J'aurais pu aussi m'acheter une Neo Geo mais son catalogue n'était que arcade et j'aimais aussi les simulateurs et les jeux de stratégie (..aaah Dune II que de souvenirs ).

C'est là que j'ai découvert une console créée par la firme en concurrence directe avec mes ordis favoris: Atari ! 
Un nom qui ne résonnait pas trop pour moi qui n'avait jamais connu la 2600 encore moins la 7800. Juste avant Noël 1994 j'ai franchi le pas et je peux dire que Alien Vs Predator et Doom ne sont pas étangers à ma décision. Depuis ce mois de décembre 1994, j'ai eu d'autres consoles et d'autres ordinateurs, j'ai joué à la N64 et j'ai adoré la Dreamcast. J'ai renié certains de mes vieux principes ( en achetant des consoles Microsoft ) mais mon destin était lié à jamais à la Jaguar...

 

 

jaguar11

 


Aujourd'hui je suis ici...
Quand Jagfan a démarré, il y a 10 ans, je me suis dit : " je ne suis pas seul, il y a au moins un autre passionné par cette console qui a repris le flambeau" à un moment ou je n'avais pas forcément le temps et l'énergie pour tester, jouer et surtout échanger et partager avec cette petite communauté.

En apprenant l'arrêt du blog j'ai reçu un électrochoc... Cette Histoire ne pouvait pas s'arrêter comme ça : j'ai donc proposé mes services afin que cette aventure continue !

Merci Mr le barbu :)

 

Posté par FredFred85 à 00:00 - Commentaires [2] - Permalien [#]

07 juillet 2019

Jagfan... this is NOT the End


jagoujagou

Comme annoncé en décembre dernier...

Après 10 ans, jour pour jour, de tests et de news, il est temps pour moi de lâcher la manette...

Ouip, c'est avec un petit pincement au cœur que j'écris ici mon dernier article sur ce blog. Mon affection pour la mal-aimée d'Atari ne s'est pas tarie, mais j'ai le sentiment d'avoir fait le tour des jeux qui m'intéressaient, d'être arrivé au bout et surtout, de n'avoir plus rien à dire sur le sujet (à moins de me répéter indéfiniment). 

J'avoue aussi que je me suis senti dépassé par toutes les conversions Atari ST parues ces dernières années. Alors bien sûr, certains classiques me font envie, mais la raison (tout le contraire de la passion) et mon compte en banque me rappellent sans cesse à l'ordre. Disons que je vois tout ça d'un œil un peu distant...

La lassitude gagnant, je préfère donc m'arrêter là et me concentrer sur une autre passion secrète. Car en dehors de JagFan, j'écris de la fiction depuis plus de 15 ans. Je viens tout juste de publier un roman d'horreur, nommé l'As de Pique, aux éditions Rroyzz. Et vu la pile de projets en attente, je compte bien noircir de la page blanche sans discontinuer, les prochaines années. Pour les curieux, voici un lien qui répertorie mes livres : https://www.babelio.com/auteur/Frederic-Legros/406880

En tout cas, je suis très heureux d'avoir partagé avec vous mes joies sur ce support, qui est tout simplement ma console préférée. Et merci à tous, pour vos retours et pour votre soutien ! Il est possible que j'édite à l'occasion certains de mes articles (une faute à corriger ici ou là) ou que je poste des commentaires (je serai toujours là !). Mais il n'y aura plus de nouveaux articles de ma part.

Et pourtant, loin de moi, la tristitude, l'heure est à la fête :

je suis le premier surpris, le blog JagFan continue... 

Je passe en effet le relais à un passionné, qui s'appelle aussi Frédéric.

Son pseudo, FredFred85(aka FrediFredo)

Il est déjà auteur d'un superbe site de ressources sur la Jaguar : https://jaguar-64bit.pagesperso-orange.fr/index.htm et il a travaillé avec RayXambeR du magazine Revival. Il est aussi LE fan numéro 1 de Super Burnout ! Le temps de bien se concerter entre Fred(s), et le blog reviendra avec de nouveaux articles et de nouveaux tests signés de sa plume ! ^^.

Rendez-vous pris, le JagFan nouveau débarque très bientôt !

à la prochaine...

Signé Le Barbu (aka Wizzy Le Nerd aka Ti Jagou)

200

Posté par le barbu à 08:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

25 juin 2019

Le Heavy Metal Making of

Sur Jaguar, Ultra Vortek est un sympathique clone de Mortal Kombat, avec une ambiance SF kitscho-aztèco-mecha-gore-punk. En somme, un jeu de baston tout à fait charmant (et jouable en plus), le genre qui fleure bon le milieu des années 90. Pour se faire, les acteurs, et même des marionnettes, ont été filmés sur fond bleu puis "digitalisés", image par image, pour prendre vie à l'écran. De la bonne Motion Capture à l'ancienne... Avec ce making of, je veux rendre, ici, hommage au système D, à l'artisanat d'un temps lointain qui a été le lot de bon nombre de jeux Jaguar :

353818-ultra-vortek-other (1)

Au premier plan, Kris N. Johnson le directeur-programmeur-producteur-grand manitou d'Ultra Vortek

6220-ultra-vortek-other

le Boss final, le Guardien, tout de suite moins effrayant

6218-ultra-vortek-other

Dreadloc en vrai ! (je n'ai pas le nom de l'acteur, hélas)

6222-ultra-vortek-other

Clark Stacey (Lucius), le héros du jeu

6223-ultra-vortek-other (1)

Kris et Clark, "Un rôle, ça se compose !"

ultra Vortek 3

"ça se décompose même" : Tymm Hunstman assiste Toni Fitzgerald (Volcana)

Skullcrusher

Skullcrusher en vrai, fait la taille d'un G.I Joe

353822-ultra-vortek-other

Alors que Buzzsaw est de suite nettement plus gros !

volcana7

Toni Fitzgerald (Volcana) prend la pose, sobrement

ultra Vortek 1

... et Tymm Hunstman (Buzzsaw) prend la pause clope ;)

D'autres photos ici : MobyGames

Posté par le barbu à 05:11 - - Commentaires [2] - Permalien [#]

18 mai 2019

AtariAge : le nouvel âge

AtariAge propose régulièrement des adaptations Atari ST pour notre Jaguar préférée. Et ils font bien : la qualité est toujours au rendez-vous avec un packaging parfait et d'excellentes conversions. Aujourd'hui, il est possible de pré-commander Fantasy World Dizzy et le mythique Speedball 2 des Bitmap Brothers (ce dernier est un de mes jeux préférés, tous supports confondus).

Speedball 2 et Dizzy

Le lien : https://www.atariage.com/store/

à bientôt ;)

Posté par le barbu à 21:18 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

28 avril 2019

25 petits regrets sur Jaguar...

JenoviUnreleasedJaguar

Hello tout le monde,

Voici une vidéo très intéressante de la chaîne Jenovi's Retro Impressions présentant 25 jeux annoncés sur Jaguar puis annulés au dernier moment (ou pas) pour diverses et/ou obscures raisons. De quoi nourrir des regrets pour certains jeux...

à bientôt ;)

Posté par le barbu à 02:41 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

27 février 2019

Les premiers jeux testés sur ST Mag

Pour les plus nostalgiques, voici les tests parus dans ST Mag (n° 81 et 82 de mars et avril 1994) des tous premiers jeux Jaguar.


ST Mag 1

ST Mag 1BST Mag 1C 

ST Mag 2AST Mag 2B
 

Posté par le barbu à 17:20 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :