26 septembre 2009

libère les Electoons !

rayman

Rayman

1995 - Ubi Soft

Plates-formes

Michel Ancel présente...

Star vidéoludique mondiale, mascotte d'Ubi Soft depuis plus de 15 ans, Rayman vit la première fois le jour sur la 64-bit d'atari.

Rayman_titre

Si, si, le jeu était initialement prévu sur Jaguar ! Mais pour des raisons pécunnières, il sortit d'abord sur Playstation et fut à deux doigts d'être annulé sur la 64-bit d'Atari. Le jeu fit donc le tour de la Terre, enchanta les mirettes de millions de joueurs avant de revenir au bercail. Ainsi, alors que plus personne n'y croyait, le plus beau jeu du monde sortit sur Jaguar...

Le plus beau jeu du monde sur Jaguar !

Mamamia !!!

Lorsqu'on joue à Rayman, on s'exprime souvent. On fait des "Waaaaah", des "Mamamia" et des "Ah ! quand même".

Entre la multitude de détails et la finesse du dessin, les couleurs pètouillent bien. Il faut le voir pour le croire. Même les photos ou la version émulée sur Project Tempest, très terne, (et par ailleurs beaucoup trop rapide et sans musique) ne sont pas à la hauteur de l'émerveillement qui nous saisit devant l'écran.

s_Rayman_3_1_ 

C'est beau, chatoyant et très fin. Les couleurs sont vives et choisies avec soin. 65,000 par tableau au compteur, c'est beaucoup et ça se voit !

L'univers féérique et enfantin de Rayman n'est jamais avare en surprises graphiques. Citons juste les énooOrmes boss qui sont magnifiques comme Mr Sax, un saxophone géant ou Mr Stone, un Golem haut-en-couleur... Les petites animations (papillons qui volètent, fleurs qui dansent) comme la musique, bien sympathique, donnent du corps au jeu.

Rayman, sans jambe, ni bras, a, lui, une démarche qui constitue a elle seule un effet spécial : rigolote, chaloupée, unique et d'une fluidité sans égale.

rayman1_1_

Ca a beau être en 2 dimensions et avoir 15 ans d'âge, Rayman est vraiment très beau, d'un bout à l'autre. Beau et vivant !

Comme Mario !

Rayman révolutionne le genre d'habitude bien cloisonné de la plate-forme. Le gameplay est évolutif. Au gré de l'aventure, Bétilla la fée nous donnera de nouveaux et précieux pouvoirs. Lesquels nous faciliteront bien la vie (hélicoptère, course, possibilité de s'accrocher au bord des falaises, balançoire...) et nous permettront d'accéder du coup à des passages inaccessibles.

Rayman n'a aussi rien d'un jeu linéaire.

rayman_20_1995__20_ubi_20soft__1_

Comme dans Mario, avant de commencer à jouer, on se balade sur une carte avec des embranchements multiples.

On peut donc choisir son niveau (affonter le boss ou voir le monde suivant ?).

On pourra également, en fonction des pouvoirs gagnés, revenir sur ses pas pour libérer tous les électoons et finir le jeu à 100%. C'est d'ailleurs à cette seule condition qu'on accédera au boss final du jeu : Mister Dark. Bref, le joueur définit lui même son parcours mais doit dans tous les cas, explorer de fond en comble le monde de Rayman. De quoi devenir accroc !

Une difficulté aux petits piments

Croyez-moi, on n'a pas à faire à un petit jeu, il y a plus de 62 niveaux qui vous attendent répartis en 6 mondes bien distincts. Si les 2-3 premiers niveaux sont faciles, les 60 autres vont vraiment vous donner du fil à retordre. Rayman est en effet un jeu très dur.

Rayman_20_1995__20_UBI_20Soft__1_

Le challenge est corsé car les pièges bien sadiques ne ressemblent à aucun autre. Il faut donc faire preuve d'anticipation, de réflexe et de bon sens. A noter que maîtriser l'hélicoptère comme un chef est primordial pour pouvoir avancer.

La difficulté n'empêche pourtant pas la progression : il y a un système de sauvegarde, il est même possible de refaire le plein de vie dans les premiers niveaux (en collectant 100 bulles, on gagne une vie).

 Rayman__1995_

Dur, avec des boss sauce Harissa, Rayman n'est jamais frustrant (ou alors si mais ça ne dure qu'un temps) et donne toujours envie de se dépasser.

Rayman est vraiment une petite merveille sur Jaguar, un enchantement pour les mirettes et un trésor de jeu de plates-formes ! UN MUST !

Note_JagNote_JagNote_JagNote_JagNote_Jag

la fiche du jeu sur AtariAge : http://www.atariage.com/software_page.html?SoftwareLabelID=1128

Posté par le barbu à 08:31 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,