checkeredflag

Checkered Flag

1994 - Atari (développé par Rebellion Software)

Course 3D

En pole position sur la ligne de départ...

Voici Checkered Flag, suite d'un jeu de F1 bien connu des possesseurs de Lynx et clone du non-moins connu Virtua Racing, le célèbre jeu en 3d made in Sega. Dans Checkered Flag, on a droit à 10 courses (contre 3 pour Virtua Racing), 6 vues différentes (qu'on peut changer en direct pendant la course) et des conditions climatiques variées (de la pluie au brouillard et même la nuit avec un code), le tout étant développé par Rebellion (Alien Vs Predator tout de même).

CheckeredTitle

Le Virtua Racing d'Atari suscita ainsi pas mal d'attente auprès des fans de la Jaguar. Sorti en même temps que Virtua Racing Deluxe sur 32X, le résultat fut jugé décevant, injouable et tout simplement mauvais... Bref, une casserole de plus qu'on attacha au pied de la 64-bit d'Atari. Pourtant, quelques gamers chevronnés continuèrent de jouer à Checkered Flag, continuèrent envers et contre toute logique à faire des tonneaux dans la joie et la bonne humeur...

Jouabilité nerveuse ou jouabilité pourrie ?

Soyons le plus objectif possible, Checkered Flag peut poser quelques menus soucis dans les virages. Vous appuyez trop longtemps sur une direction et la voiture fait une embardée dans le décor, vous n'appuyez pas suffisamment et votre bolide fonce tout droit dans le panneau publicitaire (il n'y en a pas dans Checkered Flag mais c'est tout comme). Voilà, tout est dit. Les contrôles sont délicats et notre bolide a plus tendance à voltiger dans les airs qu'à rouler sur la route.

checkered_flag_1

Vraiment, prendre un virage est une aventure !

En y regardant de plus près, on s'aperçoit que la principale responsable de nos difficultés à contrôler la Majorette, c'est l'animation. Le jeu est rapide mais manque de fluidité avec un framerate "assez" aléatoire. Dans les virages, une brusque saccade entre deux images et c'en est fini du sentiment de contrôler quelque chose.

33677_02_low_1263836182

Beaucoup ne prendront pas la peine de faire plus d'un tour de course et pourtant, en y jouant plus longtemps... Checkered Flag se dompte et s'apprécie. Quelques conseils : changez la vue pour celles, la 5 et la 6 je crois, qui sont les plus éloignées du véhicule (pour anticiper et mieux apprécier les courbes des virages) et surtout, dans les virages, pratiquez de petites et franches pressions sur les directions.

Alors oui, il ne faut pas envisager maîtriser le jeu parfaitement mais cette jouabilité si décriée n'est pas étrangère au plaisir que l'on prend à gagner les courses. Le jeu est nerveux dans le meilleur sens du terme ! Nerveux là où un Virtua Racing m'apparaîtra bien mou...

Ca sent le bon bois des Alpes

On pourra alors mieux apprécier la 3d sans texture de Checkered Flag. Assez jolie mine de rien (halte aux mauvaises langues !), épurée de détail mais avec quelques éléments bien trouvés (sapins, cactus, pinguoins, planches de surfs...) égayant les bas-cotés. Chaque course est bien typée : de la Forêt Noire de Deep Wood (course qu'on croirait reprise de Virtua Racing) au Canyon du Nevada de Desert Pass en passant par la plage de Sunset Strip et son beau coucher de soleil.

La dizaine de courses propose des environnements variés et des difficultés habilement parsemées : The Hole alterne tunnels et routes entre deux montagnes, Island Hope marque durablement le joueur avec son virage en épingle et son horizon bleuté, Concrete Canyon propose un dangereux slalom délimité par des falaises...

c2

Le mode championnat est vraiment  agréable : long (10 à 15 tours par course et il y a dix courses ! Il faut plus d'une heure pour espérer le boucler), assez prenant et pas trop difficile. On devient Champion du Monde sans problème.

Top_score_checkerd_flag

En revanche, atteindre les 60 points (le Perfect) est une autre histoire. Pour l'instant (et je compte bien m'améliorer), j'ai fait 56 points en 74 minutes.

N'allez pas croire que j'apprécie uniquement Checkered Flag parce qu'il se trouve sur Jaguar.

C'est un jeu qui a un charme inexplicable, vieillot (la boîte de jeu transpire les années 80). Les musiques bontempi sonnent miraculeusement bien (et pourtant c'est du bontempi). Sa jouabilité imprécise et sa 3d d'un autre temps feront hurler quiconque, mais moi envers et contre tous, je continuerai à aligner les tours de course en espérant battre mes records.

Note_JagNote_JagNote_Jag

la fiche du jeu sur AtariAge : http://www.atariage.com/software_page.html?SoftwareLabelID=1072